Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Van Morrison'

Etrange et intime…un de mes préférés!

Posté : 17 février, 2010 @ 5:39 dans Van Morrison | Pas de commentaires »

 vanmorrisonhardnosethehighway.jpg

VAN MORRISON

HARD NOSE THE HIGHWAY – 1973   Cool Cool Cool Cool

Septième album pour le barde irlandais et le premier sur lequel il a la main mise absolue. Ce disque paru en juillet 1973, aurait pu être un double tant Van Morrison est prolifique et possède la matière pour qu’il en soit ainsi (sur le vinyle, c’était perceptible dans la mesure où les deux faces avaient des ambiances différentes). La face A était grave et rude (sur la réalité de son métier) tandis que la B était plus légère et plus tendre. Venant après Tupelo Honey et St. Dominic’s Preview, Hard Nose The Highway ne boxe pas dans la même catégorie que ses prédécesseurs. Van Morrison est sur le point de divorcer de Janet Planet. Il est au bord de l’implosion au moment d’entrer en studio d’où, peut-être, le côté psychologique complexe et l’inégalité, en termes d’émotion des textes et de la musique de Hard Nose The Highway. Et pourtant, cet album étrange mais cohérent musicalement, intime, est l’une des meilleures réalisations de Van Morrison (accompagné d’un nouveau groupe, le Caledonia Soul Orchestra) et l’une des plus créatives, exception faite d’Astral Weeks, Veedon Fleece, Moondance et autre St Dominic’s Preview. Van Morrison, en tentant d’élargir son auditoire, n’a pas été suivi. Les directions prises par l’artiste ont été, malgré tout, intéressantes, chaque chanson étant unique. De cet opus se dégagent les titres réussis que sont Warm Love et The Great Deception et des chansons ne manquant pas d’intérêt comme Purple Heather (adaptation très personnelle du fameux et traditionnel chant écossais Wild Mountain Thyme), le doux et apaisant Snow In San Anselmo (et sa chorale classique d’Oakland), Wild Children (à propos de son expérience d’enfant de la guerre), Autumn Song (10 minutes de musique très douce sur les splendeurs de l’automne), Bein’ Green, reprise d’une série télévisée américaine pour enfants (Sesame Street), Hard Nose The Highway. Le barde a la voix toujours aussi claire et rayonnante. Pour moi, c’est un album qu’il faut posséder même s’il manque quelque peu d’émotion parfois. 

  1. « Snow In San Anselmo » – 4:33
  2. « Warm Love » – 3:22
  3. « Hard Nose The Highway » – 5:12
  4. « Wild Children » – 4:19
  5. « The Great Deception » – 4:50
  6. « Bein’ Green » – 4:20
  7. « Autumn Song » – 10:34
  8. « Purple Heather » – 5:42

  • Van Morrison – chant, guitare, claviers, saxophone, chœurs
  • David Hayesguitare basse
  • Jules Broussardcor, saxophone
  • Bill Atwoodharmonica
  • Marty David – guitare basse
  • Jackie DeShannonchœurs
  • Joe Ellis – cor
  • Nancy Elliscordes, violon alto
  • Michael Girlingviolon
  • Jeff Labespiano, claviers
  • Gary Malaberpercussions, batterie
  • Zaven Malikian – violon
  • Zovan Melikian – cordes
  • John Platania – guitare
  • Nathan Rubin – cordes
  • Rick Schlosser – batterie
  • Jack Schroer – piano, cor, saxophone
  • John Tenney – cordes, violon
  • 1...345678
     

    thbdwarp |
    CORONER COLLECTION |
    read and heard |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
    | Dreams of Music
    | JAH LOVE