Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Van Morrison'

Enigmatique et intimiste.

Posté : 18 février, 2010 @ 4:11 dans Van Morrison | Pas de commentaires »

vanmorrisonveedonfleece.jpg

VAN MORRISON

VEEDON FLEECE – 1974   CoolCoolCoolCool

Veedon Fleece de Van Morrison date de 1974. C’est son huitième album et il fait suite à son divorce d’avec Janet Planet Rigsbee. Après s’être ressourcé en regagnant quelque temps son Irlande natale, que le temps a meurtrie et où il va puiser l’inspiration qui constitue la matière de ce nouvel opus (8 des 10 titres sont de lui) , il sort Veedon Fleece, descendu en flèche ou carrément zappé par la presse spécialisée (qui voyait VM s’éloignait de ce qu’il savait faire de mieux). Plus celtique et acoustique, c’est un album plus personnel à l’ambiance mélancolique, tutoyant parfois la déprime et un grand disque oublié. La voix de Van y est plus ronde et plus pleine qu’auparavant, à la limite de l’essoufflement parfois, ce qui dénote une certaine fatigue chez l’irlandais. Dans ce contexte d’émotion, il doit s’écouter dans son intégralité même s’il se dégage des titres majeurs comme Fair Play (une ballade en signe d’hommage masqué à propos d’un ami proche qui usait de cette expression), l’éthéré Country Fair (l’enfance heureuse) et le folk irlandais Streets of Arklow (hommage à la ville historique iralandaise), que l’éloignement aux States et le déracinement ont générés. « C’est l’album le plus évident qu’il ait jamais fait sur l’Irlande » dixit Sinéad O’ Connor. You Don’t Pull No Punches, But You Don’t Push The River (près de 9 minutes où piano, flûte et saxo se taillent la part du lion) situe un Van au sommet de son art. Linden Arden Stole The Highlights (puisé dans la mythologie) est d’une beauté pure qui émeut (dommage qu’il soit court). L’enjoué country Bulbs,  le jazzy Cul De Sac, Comfort You (une simple ballade d’amour), Come Here My Love complètent cet album d’un Van Morrison énigmatique et qui vomit le trop-plein qui brûle sa poitrine. Conclusion : Veedon Fleece ne déparera pas votre discothèque, loin s’en faut ! 

  1. « Fair Play » – 6:12
  2. « Linden Arden Stole the Highlights » – 2:36
  3. « Who Was That Masked Man » – 2:42
  4. « Streets of Arklow » – 4:32
  5. « You Don’t Pull No Punches, But You Don’t Push the River » – 8:48
  6. « Bulbs » – 4:15
  7. « Cul de Sac » – 5:42
  8. « Comfort You » – 4:21
  9. « Come Here My Love » – 2:18
  10. « Country Fair » – 5:35

  • Van Morrison – chant, guitare
  • David Hayes – guitare basse
  • John Tropea – guitare
  • Jeff Labes – claviers
  • Joe Macho – guitare basse
  • Jim Rothermel – flûte
  • Nathan Rubin – cordes
  • Terry Adams – cordes
  • Jack Schroer – saxophone soprano
  • Allen Schwarzberg – batterie
  • Dahaud Schaar – batterie
  • David Shaw – clarinette, percussions
  • James Trumbo – claviers
  • Ralph Wash – guitare
  • 12345...8
     

    thbdwarp |
    CORONER COLLECTION |
    read and heard |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
    | Dreams of Music
    | JAH LOVE