Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Traffic'

Un Traffic new look.

Posté : 23 août, 2010 @ 8:10 dans Traffic | Pas de commentaires »

trafficthelowsparkofhighheeledboys.jpg

TRAFFIC 

THE LOW SPARK OF HIGH HEELED BOYS – 1971  CoolCoolCoolCool

 

 En 1971, Traffic ne se limite plus à un trio, comme ce fut encore le cas sur l’excellent John Barleycorn Must Die, dernier album en date. Les rôles sont redistribués, la formation grossit à 6 unités. Capaldi lâche la batterie pour ne conserver que les percussions (avec Rebop Kwaku Baah, sud-africain) et se consacrer entièrement au chant (qu’il partage avec Steve Winwood), tandis que Jim Gordon s’installe derrière les fûts. Winwood, qui assurait, jusqu’alors, la basse à partir de son clavier, se voit remplacer à ce niveau par un bassiste de formation, Ric Grech. Wood est toujours fidèle à la flûte et au sax. Pour les aficionados, cet album ne fait pas partie de la production gagnante de Traffic (Traffic, Mr Fantasy et John Barleycorn Must Die). Pour moi, si. L’écriture de Winwood a beaucoup évolué depuis Mr Fantasy, et ce n’est pas fait pour me déplaire. Fluide, subtil, novateur, au son merveilleux, Low Spark est plus raffiné encore, plus dynamique. Les impros sont plus solides, moins creuses. C’est disque d’or et de platine (je crois). Même si un excellent accueil commercial  n’est pas un critère à mes yeux, il donne une piste intéressante sur le sentiment à propos de ce disque. Mes arguments pour défendre mon point de vue s’appellent Hidden Treasure, un petit bijou d’acoustique sur lequel serpente la flûte de Wood (c’est le morceau le plus court) ; le morceau titre de près de 12 minutes, rock jazzy au riff de piano caractéristique ; l’humoristique Light Up Or Leave Me Alone de Capaldi, passé et repassé sur les ondes et dans les clubs dans les années 80, et Rock & Roll Stew (Grech/Gordon) sont quelque peu en retrait et moins inspirés, comparés à ce que Winwood a à proposer ; Many A Mile To Freedom possède une douceur, qui en fait mon favori, tandis que Rainmaker, en guise de conclusion, bien dans le style de Winwood/Capaldi, est une petite merveille de musique pastorale. Lentement mais sûrement, ce disque opère sur l’auditeur. C’est très agréable, d’où ma grande sympathie pour ce travail. 

 

1.     « Hidden Treasure » – 4:16 

2.     « The Low Spark of High Heeled Boys » – 11:35 

3.     « Light Up or Leave Me Alone » (Jim Capaldi) – 4:55 

4.     « Rock & Roll Stew » (Ric Grech, Jim Gordon) – 4:29 

5.     « Many a Mile to Freedom » (Steve Winwood, Anna Capaldi[1]) – 7:26 

6.     « Rainmaker » – 7:39 

 

Steve Winwood vocals, guitar, piano, organ/Chris Wood saxophone, flute/Jim Capaldi – vocals, percussion/Ric Grechbass, violin/Jim Gordondrums/Rebop Kwaku Baah percussion 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

12345...8
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE