Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'The Doobie Brothers'

Profitez bien de cet album…

Posté : 8 avril, 2010 @ 2:30 dans The Doobie Brothers | Pas de commentaires »

doobiebrothersstampede.jpg

THE DOOBIE BROTHERS 

STAMPEDE – 1975  CoolCoolCoolCool

 

Pour qui ne connaît pas bien les Doobie Brothers, le groupe, en 1975, a sorti quatre albums. Le LP éponyme de 1971 est N.A.C (nul à chier). Par contre, Toulouse Street (1972), The Captain And Me 1973) et What Were Once Vices Are No Haits (1974) sont excellents et à posséder. Doobie Brothers a sa propre « patte », un son qui lui est caractéristique, entretenu par le style et la technique de guitare de Tom Johnston. En 1975, l’ex guitariste de Steely Dan, Dan Jeff « Shunk » Baxter, rejoint le groupe alors au summum de sa popularité. Peu après l’enregistrement de Stampede (1975), Johnston est hospitalisé pour des graves problèmes d’estomac (il devait manger trop de chocolat). Il est provisoirement écarté (définitivement en 1977) et relayé, pour la tournée de promotion de l’album, par Michael McDonald, chanteur et claviériste dont les faits d’arme du moment le situent dans des collaborations avec Steely Dan. L’apport de Baxter conforte la notoriété grandissante, mais renforce encore et également, l’ambition du Doobie Brothers. Cet album accompli est ambitieux. Il sonne toutefois différemment de ce que la formation de San Jose a pu proposer jusqu’alors. Commercialement parlant, il déçoit en dépit de la sublime reprise du Tamla Motown Take Me Your Arms (Rock Me A Little While). Ce LP démarre fort avec Sweet Maxine, bien dans le style « maison » et Neal’s Fandango. Texas Lullaby, un des plus beaux morceaux de country rock, ramène un peu le calme dans la boutique. Place ensuite à la petite perle de Music Man. En magasin, on trouve aussi un très bon I Cheat The Hangman (signé Patrick Simmons et relatif à une histoire de pendaison à Owl Creek) et un non moins qualitatif Rainy Day Blues Crossroad sur lequel Ry Cooder est invité. Dans sa grande majorité, Stampede est excellent, même si l’impression de « dèjà entendu » domine. Mais c’est comme cela que je les aime. Autant en profiter. Je regrette toutefois la dernière collaboration du groupe avec Tom Johnston. A mon humble avis, il était le talent dominant de cette formation et aurait mérité une autre sortie. Mais ce monde est impitoyable, on joue des coudes pour se faire sa place. N’est-ce-pas Mister McDonald, qui va prendre les destinées du groupe à son compte, l’amenant vers un funk et une pop-jazzy qui ne sont pas la marque de fabrique des Doobie Brothers. En lisant entre les lignes, on voit que le groupe traverse quelques turbulences. Cependant, c’est le public qui juge et l’orientation prise par McDo  (il sera la perte du groupe) amènera nos amis vers un Talkin’ It To The Streets qui sera disque de platine. Quand la monnaie prime sur la création, ce n’est jamais bon. Business Is Business, c’est la règle.

 

1.        « Sweet Maxine » (Johnston, Simmons) – 4:26 

2.        « Neal’s Fandango » (Simmons) – 3:16 

3.        « Music Man » (Johnston) – 3:28 

4.        « Slack Key Soquel Rag » (Simmons) – 1:50 

5.        « Take Me in Your Arms (Rock Me a Little While) » (Holland-Dozier-Holland) – 3:39 

6.        « I Cheat the Hangman » (Simmons) – 6:38 

7.        « Précis » (Baxter) – 0:56 

8.        « Rainy Day Crossroad Blues » (Johnston) – 3:45 

9.        « I Been Workin’ on You » (Johnston) – 4:22 

10.     « Double Dealin’ Four Flusher » (Simmons) – 3:30 

 

  • Tom Johnstonguitars, vocals 

  • Patrick Simmons – guitars, vocals 

  • Jeff « Skunk » Baxter - guitar, steel guitar 

  • Tiran Porterbass, vocals 

  • John Hartman - drums 

  • Keith Knudsen - drums, vocals 

  • Bill Payne - keyboards 

  • Ry Cooderbottleneck guitar on « Rainy Day Crossroad Blues » 

  • Maria Muldaur - vocals on « I Cheat The Hangman » 

  • Karl Himmel – drums and percussion on « I Been Workin’ On You » 

  • Conte and Pete Candolitrumpets on « I Cheat The Hangman » 

  • Bobbye Hall Portercongas on « Take Me In Your Arms (Rock Me a Little While) » 

  • Victor Feldman - marimba, percussion 

  • Sherlie Matthews - vocals on « Take Me In Your Arms (Rock Me a Little While) » and « I Been Workin’ On You » 

  • Venetta Fields – vocals on « Take Me In Your Arms (Rock Me a Little While) » and « I Been Workin’ On You » 

  • Jessica Smith – vocals on « Take Me In Your Arms (Rock Me a Little While) » and « I Been Workin’ On You » 

  • Ted Templeman - percussion 


     
Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 


12345...8
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE