Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'The Beach Boys'

Surf, Music, Sex And Drugs…

Posté : 2 juillet, 2011 @ 8:49 dans Surf Rock, The Beach Boys | Pas de commentaires »

beachboyssurfinsafari1962.jpg

THE BEACH BOYS 

SURFIN’ SAFARI – 1962 CoolCoolCool

 

 C’est par cet album que débute la saga discographique des Beach Boys (trois frères Wilson, Brian, Carl, Dennis, le cousin Mike Love et Al Jardine), groupe de rock américain formé dans la banlieue de L.A, en 1961, et surtout, un des rares concurrents directs des rockers anglais des années 60/70, le seul qui soit apte à boxer dans la même catégorie qu’eux. Je parle, bien sûr, des Beatles, Stones, Who et autres. Adeptes de surf music, les Beach Boys sont très caractéristiques, de par leurs harmonies vocales très mélodiques. Ce premier album, Safari Surfin’ (juin 1962) sort à une époque où John Kennedy est président des States et alors que les Beatles n’ont pas encore foulé le sol amerloque. Il a son importance dans la mesure où il est le premier 33 tours d’une formation qui va marquer la musique et celui par lequel les Beach Boys (gérés par le père Murry Wilson) vont mettre le pied à l’étrier du rock pour environ une décennie (quoi qu’ils vendent encore très bien aujourd’hui). La matière peut paraître désuète et la moitié des titres peuvent être repoussés du revers de la main (remplissage oblige), il n’en demeure pas moins que ce rythme, ce son, cette ambiance surf si particuliers n’appartiennent qu’à eux. C’est unique et intemporel ; près de 50 ans après, les Surfin’ Safari (écrite par Brian Wilson et le cousin Mike Love à la demande du jeune frère Wilson, Dennis) Chug-A-Lug, Heads You Win – Tails I Lose, Moon Dawg, 409 (à propos de la Chevrolet 409 et de son moteur mono carburateur), Little Girl accrochent toujours autant. Il suffit de fermer les yeux et de se laisser emporter par la vague. Les Beach Boys sont un véritable phénomène dans un genre qui s’inspire du Rock & Roll et du Doo-Wop, une variante du Rythm & Blues. Sorti sous licence Capitol, Surfin’ Safari donne le ton à ce qui sera le mode de vie idyllique et insouciant de la jeunesse californienne du moment : surf, musique, sexe et drogue. Un bon moment de vrai plaisir en perspective…(PLO54)

 

 1.     Surfin’ Safari (Brian Wilson, Mike Love) – 2:05 

2.     County Fair (Brian Wilson, Gary Usher) – 2:15 

3.     Ten Little Indians (Brian Wilson, Gary Usher) – 1:26 

4.     Chug-A-Lug (Brian Wilson, Gary Usher, Mike Love) – 1:59 

5.     Little Girl (You’re My Miss America) (Vincent Catalano, Herb Alpert) – 2:04 

6.     409 (Brian Wilson, Gary Usher) – 1:59 

7.     Surfin’ (Brian Wilson, Mike Love) – 2:10 

8.     Heads You Win – Tails I Lose (Brian Wilson, Gary Usher) – 2:17 

9.     Summertime Blues (Eddie Cochran, Jerry Capehart) – 2:09 

10.   Cuckoo Clock (Brian Wilson, Gary Usher) – 2:08 

11.   Moon Dawg (Derry Weaver) – 2:00 

12.   The Shift (Brian Wilson, Mike Love) – 1:52

 

 Mike Lovevocals/David Marksrhythm guitar, vocals/Brian Wilsonbass guitar, piano, vocals/Carl Wilsonlead guitar, vocals/Dennis Wilsondrums, vocals 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

 

12345...23
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE