Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Ten Years After'

Du blues-rock grandiose.

Posté : 25 juin, 2011 @ 8:17 dans Blues-rock, Ten Years After | Pas de commentaires »

tyatenyearsafter.jpg

TEN YEARS AFTER 

TEN YEARS AFTER – 1967 CoolCoolCoolCoolCool

 

Nottingham, ville natale du légendaire Alvin Lee, est le lieu par lequel Ten Years After est né, par lequel tout est arrivé. Une rencontre avec Leo Lyons (bassiste) lance l’idée d’un projet de première collaboration sous le nom de Jaybirds, pour lequel le batteur Ric Lee (absolument rien à voir avec l’autre) les rejoint, puis Chick Churchill (claviers). Après un changement d’appellation, Ten Years After (ainsi nommé, en guise de référence à la naissance du rock en 1956), formation marquante de la deuxième phase du british blues, se met progressivement alors en place en 1967, avant que Woodstock (août 1969) ne les élève au rang de mythe (Alvin Lee notamment), eu égard à sa mémorable prestation blues-rock. Boxant dans la même catégorie que Chicken Shack ou Fleetwood Mac, quoi qu’un peu plus rock que ces derniers, Ten Years After s’appuie sur une assise blues, soutenue par la six cordes délirante d’Alvin Lee. Leur premier album, éponyme publié en 1967, se fait chez Decca Records. La première chose qui attire l’attention, c’est la touche jazzy qui en émerge, qui fait toute la vérité sur les bases musicales de Lyons et de Lee. Il s’en dégage une agréable chaleur et une expression très personnelle. Le deuxième point que le disque met en avant, concerne le jeu de guitare d’Alvin Lee, capable de riffs destructeurs comme d’improvisations mémorables, pas manchot non plus dès lors qu’il passe de l’électrique à l’acoustique ou qu’il manie l’harmonica. La rythmique, très affûtée, s’affaire ici avec beaucoup de facilité et aborde « à l’aide Blaise », tous les registres proposés, sans trop se poser de questions, tandis que le claviériste, Chick Churchill, s’avère un complément unique. Ten Years After a déjà toutes les apparences d’une formation mâture. Il ne fait rien qui soit novateur, fait le métier, et ce qu’il réalise ici, est déjà très professionnel. Absolument rien n’est à écarter. Pour un premier album, il est grandiose. Ce n’est qu’un début. Seul bémol, il faut aimer le blues (PLO54).

 

1. I Want To Know 

2. I Can’t Keep From Crying Sometimes 

3. Adventures Of A Young Organ 

4. Spoonful 

5. Losing The Dogs 

6. Feel It For Me 

7. Love Until I Die 

8. Don’t Want You Woman 

9. Help Me

 

Alvin Lee (guitares, chant, harmonica)/Leo Lyons (basse)/Ric Lee (batterie)/Chick Churchill (orgue, pianos) 

Contact: jean-claude.reichert@orange.fr 

 

12345...10
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE