Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Steely Dan'

Que du beau linge !

Posté : 25 août, 2010 @ 4:03 dans Steely Dan | Pas de commentaires »

steelydanroyalscam.jpg

STEELY DAN 

THE ROYAL SCAM – 1976  CoolCoolCoolCool

 

 Steely Dan va crescendo dans la qualité de ses albums. Au bon, au très bon, parmi les albums précédemment réalisés, succède le presque parfait avec The Royal Scam. Presque parfait dans la mesure où il ne marque pas, musicalement parlant, une avancée notoire comparé à ceux qui le précédent (il n’en est pas moins digne du plus grand intérêt). Il est toutefois évident que, sans cette brillante et innovante discographie, Aja (qui va suivre et qui est le summum de la carrière du groupe) n’aurait pu être. The Royal Scam est le dernier tremplin avant l’aboutissement artistique de Steely Dan, inscrit en lettre d’or sur le calendrier de l’année 1977. Cette cinquième galette (1976), différente par rapport aux précédents Pretzel Logic et Katy Lied (le son est plus chaud), est un véritable succès (15ème dans les classements américains). Ce disque fait appel au gratin de la scène musicale (Michael McDonald, Timothy B. Schmit, Victor Feldman, Gary Coleman, Rick Marotta, Hugh McCracken, Larry Carlton…) et notamment des pointures de jazz, c’est dire le degré de perfection auquel aspirent les leaders Fagen et Becker, et qu’ils atteindront l’année suivante. Toujours produit par Gary Katz (comme c’est le cas depuis le début), le cynique The Royal Scam fait appel à pas moins de 5 guitaristes (Becker, Dias, Carlton, Randall et Parks) ! Mélange de rock, latino, avec une dominante jazzy, le disque s’articule autour de pistes originales telles que The Caves Of Altamira, Kid Charlemagne, Sign In Stranger, Haitian Divorce, Don’t Take Me Alive, Green Earrings, The Royal Scam, The Fez. A priori, The Royal Scam peut paraître complexe, voire peut donner l’impression de partir dans tous les sens. Il vous faudra peut-être plusieurs écoutes avant d’en goûter tout le suc. Très agréable.

 

 Side one 

1.     « Kid Charlemagne » – 4:38 

o    Guitar solo by Larry Carlton 

2.     « The Caves of Altamira » – 3:33[3] 

o    Alto saxophone solo by John Klemmer 

3.     « Don’t Take Me Alive » – 4:16 

o    Guitar solo by Larry Carlton 

4.     « Sign in Stranger » – 4:23 

o    Piano Solo by Paul Griffin 

o    Guitar Solo by Elliott Randall 

5.     « The Fez » (Becker, Fagen, Paul Griffin) – 4:01 

o    Guitar solo by Walter Becker 

Side two 

6.     « Green Earrings » – 4:05 

o    Guitar solos by Denny Dias (1st) and Elliott Randall (2nd) 

7.     « Haitian Divorce » – 5:51 

o    Talk box guitar solo by Dean Parks, altered by Walter Becker 

8.     « Everything You Did » – 3:55 

o    Guitar solo by Larry Carlton 

9.     « The Royal Scam » – 6:30 

o    Guitar solo by Larry Carlton 

 

Donald Fagenkeyboards, vocals, background vocals/Walter Beckerbass, guitar, vocals/Chuck Rainey – bass/Timothy B. Schmit - bass, vocals, background vocals/Paul Griffin- keyboards, vocals/Don Grolnick – keyboards/Dennya Dias – guitar/Larry Carlton – guitar/Phil McCracken – guitar/Dean Parks – guitar/Elliott Randall – guitar/Bob Findley – horn/Chuck Findley – horn/Dick « Slyde » Hyde – horn, trombone/Jim Hornsaxophone/Plas Johnson – saxophone/John Klemmer – saxophone/Rick Marottadrums/Bernard « Pretty » Purdie – drums/Gary Colemanpercussion/Victor Feldman – percussion, keyboards/Venetta Fields – vocals, background vocals/Clydie King – vocals, background vocals/Sherlie Matthews – vocals, background vocals/Michael McDonald – vocals, background vocals 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

123456
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE