Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Small Faces'

Trips à la mode Decca.

Posté : 1 juillet, 2011 @ 5:28 dans Beat, Psychedelic Rock, Rhythm & Blues, rock, Small Faces | Pas de commentaires »

smallfacessmallfacesusversion1967.jpg

THE SMALL FACES 

SMALL FACES – 1966 CoolCoolCoolCoolCool

 

 

Les Small Faces, groupe de mod très populaire, est indissociable de la British Invasion. Formé en 1965 et réuni autour du quatuor composé du futur Humble Pie, Steve Marriott (chant et guitare), de Ronnie Lane (basse), Kenney Jones (batterie) et Jimmy Winston (organiste vite remplacé par Ian McLagan), on le considère pourtant comme faisant partie des seconds couteaux du genre, au même titre que les Kinks, voire les Pretty Things, tous passés à côté de la notoriété mais tellement influents dans l’épopée du rock. Cependant, c’est bien connu,  l’Histoire ne retient que les premiers. C’est pourquoi je vous propose de rouvrir les pages de leur catalogue, en commençant, chronologiquement  considéré, par leur premier album au titre éponyme, daté de 1966. Ce disque a reçu un accueil chaleureux de la critique musicale ; c’est un signe qui ne trompe pas. Conforté par les fans, il prend place parmi les historiquement indispensables et les musicalement incontournables. Enregistré à Londres (IBC Studios), ce LP révèle un groupe fortement influencé par l’American Rythm & Blues, par Sam Cooke et Marvin Gaye notamment, doté d’une satanée rythmique, électriquement brutal, percutant, énergique, révèle surtout la voix soul de Steve Marriott (il y a du Plant dans Marriott, à moins que ce ne soit l’inverse. Qui a influencé l’autre ? Hein ? Qui ? Vous n’avez pas une petite idée ?), ainsi que des pistes très accrocheuses, saisissantes et fraîches parmi lesquelles les singles immanquables que sont Whatcha Gonna Do About It et Sha-La-La-La-Lee (coécrite par Mort Shuman). Achat inéluctable pour sa double valeur historique et artistique (PLO54).

 

 Side 1 

1.     « Shake » (Sam Cooke) 2:55 

2.     « Come on Children » (Kenney Jones, Ronnie Lane, Steve Marriott, Jimmy Winston) 4:20 

3.     « You’d Better Believe It » (Kenny Lynch, Jerry Ragovoy) 2:19 

4.     « It’s Too Late » (Jones, Lane, Marriott, Winston) 2:37 

5.     « One Night Stand » (Lane, Marriott) 1:50 

6.     « Whatcha Gonna Do About It » (Lane, Marriot) 1:59

 

 Side 2 

1.     « Sorry She’s Mine » (Kenny Lynch) 2:48 

2.     « Own Up Time » (Jones, Lane, Marriott, Ian McLagan) 1:47 

3.     « You Need Loving » (Lane, Marriott) 3:59 

4.     « Don’t Stop What You’re Doing » (Jones, Lane, Marriott, McLagan) 1:55 

5.     « E Too D » (Lane, Marriott) 3:02 

6.     « Sha-La-La-La-Lee » (Kenny Lynch, Mort Shuman) 2:56

 

 Steve Marriott – vocals, guitar/Ronnie Lane – backing vocals, bass guitar/Kenney Jones – drums/Ian McLagan – keyboards/Jimmy Winston – vocals, keyboards 

 

Contact: jean-claude.reichert@orange.fr 

 

 

 

123456
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE