Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Savoy Brown'

Attention aux moumoutes, ça décoiffe!

Posté : 24 août, 2010 @ 2:50 dans Savoy Brown | Pas de commentaires »

savoybrownastepfurtherfr.jpg

SAVOY BROWN 

A STEP FURTHER – 1969  CoolCoolCoolCool

 

 A l’époque de sa sortie en LP, alias en vinyle, en 1969, A Step Further (qui, dixit la légende, devait s’appeler Asylum)  propose une face A comprenant 5 titres studio et une face B, enregistrée en live (à Cooks Ferry Inn Edmonton en mai 1969), et occupée par un seul et unique morceau de plus de 22 minutes, Savoy Brown’s Boogie. Ce disque est alors leur quatrième après Shake Down (1967), Getting To The Point (1968) et, la même année 69, Blue Matter, qui a connu un bon succès. Le groupe est au faîte de sa créativité et de sa popularité américaine, étant toujours boudé en Grande-Bretagne. Sur un plan musical, le mariage de la voix de Chris Youlden avec le jeu de guitare de Kim Simmonds, fait merveille ; le boogie et le blues rock sont à l’honneur. Si les 5 titres studio sont solides et efficaces, c’est bien entendu la sixième piste, le morceau sans fin Savoy’s Brown Boogie qui retient toute l’attention (Little Queenie, Purple Haze…). C’est un régal, un territoire de prouesses vocales (ce Youlden a vraiment une voix exceptionnelle) et instrumentales (Simmonds fait flamber sa guitare) qui contribue à donner à ce disque toute sa saveur et son caractère indispensable. Il faut avoir ce Step Further, non seulement pour son final live en apothéose, mais aussi pour Made Up My Mind une entrée en matière boogie qui vous donne des fourmis dans les pieds, pour son instrumental Waiting In The Bamboo Grove, pour le sublime I’m Tired (paru en single et faisant 74 dans les charts US), pour Where Am I. Ce disque en a surpris plus d’un par sa lourdeur, chose à laquelle le groupe ne nous avait pas encore habituée. 71 aux States, cet album a permis à Savoy Brown de se poser comme l’égal des Cream dans l’esprit des gens (à mon avis, c’est un peu prétentieux, en dépit du talent indéniable). A Detroit, notamment, ces mecs étaient des Dieux. Amateur de blues, de boogie. C’est du sur-mesure pour vous. 

Side One 

1.     « Made Up My Mind » – 2:56 

2.     « Waiting in the Bamboo Grove » – 3:37 

3.     « Life’s One Act Play » - 6:29 

4.     « I’m Tired » – 3:21 

5.     « Where Am I » – 1:51 

Side Two 

6.     « Savoy Brown’s Boogie » – 22:02 (« I Feel So Good »/ »Whole Lotta Shakin’ Goin On » (David-Williams)/ »Little Queenie« / »Purple Haze » (J. Hendrix)/ »Hernando’s Hideaway« ) 

 

Chris Youlden – vocals/Kim Simmonds – guitar/Bob Hall – piano/Lonesome Dave Peverett – guitar/Roger Earl – drums/Tone Stevens – bass 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

 

 

123456...14
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE