Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Santana'

Le miel tourne au vinaigre.

Posté : 26 juin, 2010 @ 12:04 dans Santana | Pas de commentaires »

santanawelcome.jpg

SANTANA 

WELCOME – 1973 CoolCoolCool

 

 Welcome sort après Caravanserai, en 1973. Le groupe a vu le départ de Gregg Rolie et Neal Schon pour divergences artistiques, remplacés par Tom Coster et Leon Thomas. John McLaughin, partie prenante dans l’excellent Love Devotion Surrender avec Santana, la même année, pointe sur cet album, ainsi que la veuve de John Coltrane, Alice (au piano), avec laquelle Santana signera l’année suivante Illuminations. Vous suivez ? Très imprégné par son incursion dans la fusion jazz-rock, Santana devient très ambitieux sur le plan artistique. Trop même. A force de repousser les limites de sa créativité, il en arrive à se compliquer la musique, comme c’est le cas avec Welcome, cinquième (ou sixième, si l’on compte celui avec Mahavishnu McLaughlin) album. En explorant la fusion jazz-rock, Santana n’a rien d’un illuminé. On sait son amour du jazz, de Coltrane et consorts. Il ne fait que suivre une tendance artistique du moment comme Buddy Miles ou Weather Report. Mais là, sur Welcome, ça ne passe pas aussi bien que sur Caravanserai. Je pense que Rolie au chant et aux claviers avait une autre envergure que l’ennuyeuxThomas et que Closter (même si ce dernier était présent sur Caravanserai). J’avance aussi que le chant prend trop de place, le jazz étant, pour moi, une science plus instrumentale que chantée. Là, nous sommes plus en présence d’un disque de jazz avec des bribes de rock, plutôt qu’un disque de rock teinté de jazz et de notes latines. De quoi égarer les fans et les décevoir, même si Welcome ne manque pas pour autant d’intérêt. Going Home, arrangé par Alice Coltrane, est un très bel instrumental. When I Look Into Your Eyes est très mélodieux. Dans un style bossa nova et une ambiance très jazz-rock, Yours Is The Light met en exergue la guitare de Carlos et la voix de la diva brésilienne Flora Purim (et le sifflement de Leon Thomas). C’est vraiment pas mal du tout. Santana redevient Santana sur Mother Afrika. Son pouls bat encore pour ses premières amours. Admirez le travail en percussion d’Armando Peraza et notez l’apparition du saxophoniste soprano Jules Broussard (un frenchie dans le milieu rock des années 70, c’était plutôt rare !). Le très long (11 :33) Flame-Sky, sorte de jam étirée, me plaît bien également, étant bien dans le ton de Caravanserai. La gaieté et les pistes citées évitent à cet album (expérimental, ne l’oublions pas) de sombrer, son reproche principal étant de tenter trop de choses simultanément. Mais, on ne peut pas reprocher à un artiste de ne pas tenter, non ? Cela, le public ne le comprend pas toujours. 

Side One 

1.     « Going Home ». Traditional spiritual, used by Dvorak in his « New World Symphony« . Arr.: Alice Coltrane and Santana Band – 4:11 

2.     « Love, Devotion, and Surrender » (Kermode, Santana) – 3:38 

3.     « Samba de Sausalito«  ( Areas) – 3:11 

4.     « When I Look into Your Eyes » (Coster, Michael Shrieve) – 5:52 

5.     « Yours Is the Light » (Kermode, Shrieve) – 5:47 

Side Two 

1.     « Mother Africa » ( Mann; arr.: Coster, Santana) – 5:55 

2.     « Light of Life » (Coster, Kermode, Santana) – 3:52 

3.     « Flame Sky » (McLaughlin, Rauch, Santana) – 11:33 

4.     « Welcome » (John Coltrane) – 6:35 

 

Leon Thomas (chant, sifflement), Carlos Santana (voix, guitare, guitare acoustique, guitare électrique, guitare basse, kalimba, percussions); Flora Purim, Wendy Haas (chant), John McLaughlin (guitare), Bob Yance, Joe Farrell, Mel Martin (flûte); Jules Broussard (saxophone soprano); Tom Coster (piano, piano électrique, orgue, marimba), Richard Kermode (piano, piano électrique, mellotron, marimba, shekere), Tony Smith, Tony Smith, Michael Shrieve (batterie); Armando Peraza (congas, bongos, percussions); José Chepitó zones (congas, timbales, percussions).

 

 Contact : jean-claude.reichert@orange.fr  

 

12345...16
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE