Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Rory Gallagher'

Déjà au top.

Posté : 2 juillet, 2011 @ 5:30 dans Blues-rock, Rory Gallagher | Pas de commentaires »

rorygallagheralbum1971.jpg

RORY GALLAGHER 

RORY GALLAGHER – 1971 CoolCoolCoolCoolCool

 

 

Un jour, la question fut posée à Hendrix de ce que ça faisait d’être le meilleur guitariste au monde, vivant. Jimi répondit : « Je n’en sais rien. Posez la question à Rory Gallagher ». Bel hommage d’une icône à un monstre sacré.  Celui qui a ouvert les concerts de Cream et à propos duquel Clapton rappelle que c’est l’homme qui l’a ramené au blues, a fait une carrière exceptionnelle et son catalogue en atteste. Le premier LP de cette œuvre colossale, c’est l’album éponyme, sorti en 1971. Séparé, dans la douleur, du power trio Taste pour divergence artistique, l’irlandais de Cork s’adjoint les services de Gerry McAvoy, bassiste et de Wilgar Campbell, batteur (Vincent Crane d’Atomic Rooster l’accompagne ici au piano). Sa carrière solo démarre sur les chapeaux de roue dans ce trio au sein duquel il se comporte en vrai boss, et avec cet album dans lequel il assure toutes les compositions. Il a seulement 23 ans et affirme déjà une forte personnalité qui se ressent de Laundromat à Can’t Believe It’s True. Armé d’une section rythmique efficace, faisant le travail sobrement et se mettant carpette pour son patron, Rory Gallagher, très inspiré, étale sa finesse, sa délicatesse technique avec précision. Sa stratocaster est insatiable, repoussant les limites du blues rock. Il va de soi que dans un contexte aussi huppé que cet album éponyme, il faut s’arracher les cheveux pour conseiller un titre plutôt qu’un autre. Autant m’éviter le casse-tête…absolument rien ne se néglige : les morceaux électriques, ceux acoustiques (Just The Smile, I’m Not Surprised), le country (It’s You). C’est tout simplement une sublime performance pour le jeunot qu’il est. L’album est très mature et très très très grand. On ne passe pas à côté d’un tel monument… Entre nous, vous n’avez encore rien vu…(PLO54).

 

 

1. Laundromat (4:48)
2. Just The Smile (3:41)
3. I Fall Apart (5:12)
4. Wave Myself Goodbye (3:30)
5. Hands Up (5:25)
6. Sinner Boy (5:04)
7. For The Last Time (6:35)
8. It’s You (2:38)
9. I’m Not Surprised (3:37)
10 Can’t Believe It’s True (7:06)

11. Gypsy Woman (4:02)
12. It Takes Time (3:34)

 

 Rory Gallagher : voix, guitare, harmonica, saxo/Gerry McAvoy : basse/Wilgar Campbell : batterie 

Contact: jean-claude.reichert@orange.fr 

12345...10
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE