Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Rhythm & Blues'

Agréablement surpris.

Posté : 2 juillet, 2011 @ 7:53 dans Rhythm & Blues, rock, The Beach Boys | Pas de commentaires »

beachboyscarlthepassionssotough.bmp

CARL & THE PASSIONS (BEACH BOYS) 

SO THOUGH – 1972 CoolCoolCool

 

 A quoi peut bien rimer le titre de cet album, Carl & The Passions/ SoThough, sorti en 1972 ? Rien n’indique que ce soit un Beach Boys. Et pourtant, c’en est un, le 18ème de leur longue discographie. Le nom donné à ce disque fait référence à une formation dans laquelle Carl Wilson a joué dans son adolescence. Mais faut-il vraiment accorder du crédit à cette version, dans la mesure où, Brian Wilson sur la touche, car psychologiquement défait depuis l’avortement de son Smile,  l’autre Wilson de service, le Carl, alors fraîchement nommé directeur musical par le rusé manager Jack Riedley (depuis Surf’s Up), endosse le costume de patron. N’est-ce pas une manière de marquer cette passation de pouvoir et d’amorcer l’après Beach Boys ? Je pose la question. Dans le même temps, le Carl, soucieux de renforcer le son BB, il fait son petit marché en embauchant Blondie Chaplin, guitariste et Ricky Fataar, batteur, pour pallier à l’indisponibilité du frère cadet Dennis pour cause accidentelle (il figure aux claviers en raison d’une blessure à une main). Bruce Johnston, en désaccord avec les choix musicaux dictés par Riedley, fait le chemin inverse et quitte les Boys californiens. Le renforcement du son se ressent d’emblée dans You Need A Mess Of Help To Stand Alone, une des deux collaborations à l’écriture de Brian Wilson (avec Marcella, petite perle de CTPST). Personne n’aurait imaginé un jour entendre les BB basculer  dans une telle puissance. Les compositions de ce disque surprennent: rock pour You Need A Mess Of Help To Stand Alone, bluesy pour Here She Comes, gospel pour He Come Down, mid-tempo pour Marcella, country pour Hold On Dear Brother. Carl & The Passion/So Though possède de grands moments, Marcella, Make It Good et Cuddle Up (Dennis Wilson). Personnellement, j’ai un gros penchant pour All This Is That du discret Al Jardine. L’ensemble est très agréable, j’en suis le premier surpris. Mais cela n’a plus rien à voir avec les Beach  Boys surfeurs des années 60. Il faut le savoir (PLO54).

  

Face 1 

1.     You Need a Mess of Help to Stand Alone (Brian Wilson, Jack Rieley) – 3:27 

2.     Here She Comes (Ricky Fataar, Blondie Chaplin) – 5:10 

3.     He Come Down (Al Jardine, Brian Wilson, Mike Love) – 4:41 

4.     Marcella (Brian Wilson, Tandyn Almer, Jack Rieley) – 3:54 

Face 2 

1.     Hold On Dear Brother (Ricky Fataar, Blondie Chaplin) – 4:43 

2.     Make It Good (Dennis Wilson, Daryl Dragon) – 4:43 

3.     All This Is That (Al Jardine, Carl Wilson, Mike Love) – 4:00 

4.     Cuddle Up (Dennis Wilson, Daryl Dragon) – 4:43

 

 Blondie Chaplin : guitare, basse/Ricky Fataar : batterie/Al Jardine : chant/Mike Love : chant/Brian Wilson : chant, claviers/Carl Wilson : chant, basse, guitare, claviers/Dennis Wilson : chant, claviers 

Contact: jean-claude.reichert@orange.fr 

 

12345...16
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE