Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Poco'

La fin d’un line-up.

Posté : 17 mars, 2010 @ 9:41 dans Poco, West Coast | Pas de commentaires »

pocoindiansummer.jpg

POCO 

INDIAN SUMMER – 1977 CoolCoolCool

Indian Summer suit, dans la chronologie des albums studio du groupe country rock américain, le mitigé (c’est mon avis) LP qu’est Rose Of Cimmaron. Il est le douzième du nom et va être marqué par la présence, pour la dernière fois au sein de la formation de Cotton et Young, de Timithy B. Schmit et de George Grantham, respectivement bassiste et batteur. Le premier nommé va voler avec Eagles. Globalement bon, Indian Summer est un album qui s’écoute agréablement. C’est bien chanté, superbement bien joué avec de bonnes compositions, des mélodies fortes et un line-up de talent mais ne révolutionne pas le catalogue Poco. Poco est une entreprise à long terme dont j’ai préféré les premiers pas. Le moment magique de la création d’entreprise où tout est excitant, nouveau, à développer, à promouvoir. Pour moi, c’était surtout ça, Poco. Poco demeure une belle cavalerie mais a évolué dans un autre sens, a pris d’autres options. En perdant Messina, il a perdu gros mais a continué dans un registre proche avec un son Poco. Rusty Young et Richie Furay ont tenu la baraque avec talent, au point que tout semblait continuer comme au bon vieux temps. En lisant entre les lignes, on s’aperçoit que les deux étaient l’arbre qui cachait la forêt. Poco était déjà légèrement en retrait des meilleures productions du groupe. Les premières. Depuis que Furay a quitté Poco, c’est encore une partie de l’âme du groupe, de son histoire qui foutait le camp. C’est l’histoire de la vie. Le mérite est grand aux membres restants d’avoir continué à insuffler un style et un esprit Poco. Et de faire de la très bonne musique. C’est pourquoi, je ne trouve pas Indian Summer révolutionnaire. Il est un milieu de gamme de la discographie Poco. Solide, mais pas brillantissime. En tout cas, c’est le chant du cygne de ce line-up fantastique avec les pertes à venir de Schmit et Grantham. Côté album, l’effort est appréciable, notamment sur les pistes de Schmit (Me And You, Stay, Find Out In Time). Prolifique au sein de Poco, ce dernier sera plus avare en compositions dans Eagles. Living In The Band, Indian Summer, ainsi que Twenty Years (de Paul Cooton) sont également de qualité. Quant à Rusty Young, d’habitude si présent, il reste confiné à son seul rôle de musicien.

1.     « Indian Summer » (Paul Cotton) – 4:40

2.     « Twenty Years » (Paul Cotton) – 3:42

3.     « Me And You » (Timothy B. Schmit) – 2:44

4.     « Downfall » (Rusty Young) – 4:33

5.     « Win Or Lose » (Paul Cotton) – 4:40

6.     « Living In The Band » (Paul Cotton) – 3:14

7.     « Stay (Night Until Noon) » (Timothy B. Schmit, Noreen Schmit) – 3:22

8.     « Find Out In Time » (Robbin Thompson, Timothy B. Schmit) – 3:54

9.     « The Dance: When the Dance Is Over / Go On And Dance / Never Gonna Stop / When The Dance Is Over (Reprise) » (Rusty Young) – 10:05 

  • Paul Cotton – guitar, vocals 
  • Rusty Young – steel guitar, guitar, vocals 
  • Timothy B. Schmit – bass, vocals 
  • George Grantham – drums, vocals 
  • Donald Fagen – synthesizer 
  • Steve Forman – percussion 
  • Mark Henry Harman – keyboards, celeste, cello

 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

12345...13
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE