Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Pentacle'

D’une grande beauté.

Posté : 23 juin, 2011 @ 7:14 dans Pentacle, Rock en France, rock progressif | Pas de commentaires »

pentaclelaclefdessonges1975.jpg

PENTACLE 

LA CLEF DES SONGES – 1975 CoolCoolCoolCoolCool

 

 

Chaque premier week-end de juillet, depuis 1989, Belfort est la capitale du rock en France, via les Eurockéennes. Cette terre de musique a donné naissance à Ange, ne l’oublions pas, considéré encore aujourd’hui comme notre meilleur représentant national sur la scène du rock progressif international. Pentacle est l’autre groupe du crû, celui qui, malheureusement, a vécu dans l’ombre de son prestigieux aîné, malgré un album, La Clef Des Songes (1975) pour lequel les commentaires les plus élogieux ont été émis, sans qu’il faille les discuter. Sorti sur le label d’Ange, enregistré en huit jours aux studios des Dames à Besançon, produit par…Christian Decamps (Ange), réédité par Musea,  cet excellent disque est influencé par son voisin de palier, avec le côté théâtral en moins, mais n’est pas sans rappeler, par moments, les ELP,  Moody Blues ou le Crimson. Très mélodique, bien équilibré,  il a incontestablement sa place parmi les meilleurs disques de la scène progressive française. Fait avec des moyens limités mais doté de belles et grandes guitares (acoustique comme électrique), dominé par les claviers dont il est fait une belle utilisation (le moog plus particulièrement), alternant les ambiances  lénifiées et oniriques avec des poussées plus embrasées, chanté en français ce qui permet une meilleure appréciation de la poésie qui s’en dégage, ce disque virtuose, raffiné, révèle toute la qualité et la subtilité de l’école française. C’est un incontournable joyau de ce mouvement  Un petit mot sur Pentacle : la Clef Des Songes est leur seul fait d’armes (mais quel beauté !). Le groupe s’appuyait sur un quatuor formé en 1974, autour de Claude Ménétrier (claviers), de Michel Roy (batterie), Gérald Reuz (guitares et chant) et de Richard Treiber (basse). Il splitte en 1976, déçu des peu de retombées obtenues par ce pourtant somptueux travail (PLO54).

 

 1. La Clef Des Songes (4:06) 

2. Naufrage (4:27) 

3. L’âme Du Guerrier (6:06) 

4. Les Pauvres (3:25) 

5. Complot (5:01) 

6. Le Raconteur (10:42) 

7. La Clef Des Songes – Live (6:00) 

8. Complot – Live (8:43) 

9. Le Raconteur – Live (7:23)

Claude Ménétrier : orgue, Moog, piano/Michel Roy : batterie, chœurs/Gérald Reuz : guitare acoustique et électrique, chant/Richard Treiber : basse, guitare acoustique. 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE