Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Mountain'

Hybride.

Posté : 19 mars, 2010 @ 3:41 dans Live, Mountain | Pas de commentaires »

mountainflowersofevil.jpg

MOUNTAIN 

FLOWERS OF EVIL – 1971 CoolCoolCoolCool

 

 

Album hybride (moitié studio, moitié live), ce troisième opus de Mountain est contrasté. La face studio paraît tellement insipide (paraît seulement), comparée à la face live. Il faut préciser que la bande à Laurel/Pappalardi et Hardy/West a placé la barre tellement haute sur cette prestation scénique captée au Fillmore East de New York en 1971 qu’on a tendance à s’en remettre un p’tit coup pour la route et qu’on néglige qu’il y a une autre vie sur cet album, celle du studio. Justement puisqu’on parle de studio, la face qui  lui est consacrée débute par le morceau qui a donné le titre à cet album : Flowers Of Evil. C’est le meilleur morceau de la face initiale. Il est dans le ton rock, bourré d’énergie et soutenu par un riff superbe de West. Tout en alternance de puissance et de relâche, la voix de Pappalardi fait le reste. Il est couvert par un effet sonore intéressant lui conférant une ambiance de sous-marin. J’aime. King’s Chorale est un « interlude » sans cachet. Ca meuble. Heureusement qu’il n’y en a que pour une minute. One Last Kiss Gold est d’abord mélodieux, entraînant dans un style rock médiéval, puis se mue en un rock lourd. Les deux parties se marient bien. Intéressant et créatif. Crossroader est un blues rock de la meilleure trempe. Il n’est pas sans rappeler Cream (pour lequel Pappalardi a été producteur, si je ne m’abuse…). Pride And Passion n’a rien de Mountain. Prog et psyché, il semble être un champ d’expérimentation pour Pappa. Cette face est très intéressante et à écouter en boucle pour s’en imprégner. Il y a de bonnes choses. Elle a le malheur d’être restée dans l’ombre de l’anthologique face B, ce monument de live. Epoustouflant meddley suivi du classique Mississippi Queen. C’est plein de vitamines, de génie créatif, d’explosivité, de précision, de maîtrise, de complicité entre les acteurs et de watts. Faites péter les platines, on y va !

  

Studio 

1.     « Flowers of Evil » – 4:52 

2.     « King’s Chorale » – 1:04 

3.     « One Last Cold Kiss » – 3:54 

4.     « Crossroader » – 4:53 

5.     « Pride And Passion » – 7:11 

Live 

6.     « Dream Sequence: Guitar Solo / Roll Over Beethoven / Dreams Of Milk And Honey / Variations / Swan Theme » – 25:03 

7.     « Mississippi Queen » – 3: 49

 

Leslie West - guitar, vocalsFelix Pappalardibass, vocals – Corky Laingdrums, percussionSteve Knightorgan

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

1234
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE