Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Led Zeppelin'

Le Brown Bomber prend son envol.

Posté : 18 février, 2010 @ 7:10 dans Led Zeppelin | Pas de commentaires »

ledzeppelinledzeppelinii.jpg

LED ZEPPELIN 

LED ZEPPELIN II – 1969  CoolCoolCoolCoolCool

Led Zeppelin II (appelé aussi Brown Bomber, le bombardier marron en raison de la couleur dominante de sa pochette) nous ramène à l’année 1969. En octobre. Led Zep est alors le plus grand groupe du monde, tatata tatata… Une icône ! C’est par cet album que tout s’est accéléré. Bien dans le prolongement du premier opus, Led Zep II porte la signature de Jimmy Page, son âme, son producteur, son virtuose, son guitar-hero et Robert Plant assoie définitivement sa manière de chanter. De leur côté, John Paul-Jones fait tout en subtilité avec sa basse et Robert Bonham pilonne et cogne ses fûts comme peu de batteurs du rock sauront le faire. Mais c’est Page et ses riffs qui déchire le plus, un peu comme quand il s’éclatait chez les Yardbirds, son ancien band. Comme dans le mystérieux Whole Lotta Love, morceau culte. Remettons les choses dans le contexte du moment : nous sommes un an environ après la sortie du Led Zep I et être capable, non seulement, de confirmer aussi vite mais surtout de récidiver dans le haut de gamme, c’est phénoménal ! Qui plus est quand on sait que Led Zep II a été conçu entre les concerts, sur la route ! Led Zep II explore de nouveaux domaines déjà précédemment entrevus mais différemment avec un blues qui se fait plus progressif et une ambiance quelque peu psyché. Le blues est une base d’inspiration de cet album qui, outre Whole Lotta Love (le plus grand succès du Led Zep), nous transporte avec Thank You, une ballade folk joviale dans laquelle Plant alterne un chant teinté de la douceur de sa voix avec un refrain incisif et déchirant. Il en découle une ambiance mystique agréable. Heartbreaker (d’inspiration blues) est un régal avec un chant puissant qui subitement laisse place à une envolée de guitare solo. What Is and What Should Never Be est intéressant (avec sa structure complexe novatrice et progressive), The Lemon Song revisite le blues dans ses racines, Ramble On consiste en un déchaînement rythmique qu’une guitare acoustique vitaminée rehausse. Et puis, il y a sur cet album, le fameux Moby Dick sur lequel Bonham montre tout son talent et Living Loving Maid, titre populaire. L’album prend fin (et de quelle façon !) sur Bring It On Home. La critique l’a acclamé. Pour la petite histoire, Led Zep II a été certifié 12 fois disque de Platine en 1999… Incontournable, mes petits loups !

1 Whole Lotta Love

2 What Is And What Should Never Be

3 The Lemon Song

4 Thank You

5 Heartbreaker

6 Living Loving Maid (She’s Just A Woman)

7 Ramble On

8 Moby Dick

9 Bring It On Home

  • Jimmy Page – guitare acoustique et électrique, deuxième voix
  • Robert Plant – voix, harmonica
  • John Paul Jones – guitare basse, guitare acoustique, orgue, deuxième voix
  • John Bonham – batterie, deuxième voix
  • 12345
     

    thbdwarp |
    CORONER COLLECTION |
    read and heard |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
    | Dreams of Music
    | JAH LOVE