Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Jethro Tull'

Le Tull qui m’a fait décrocher…

Posté : 18 février, 2010 @ 6:00 dans Jethro Tull, rock progressif 70 | Pas de commentaires »

jethrotullstormwatch.jpg

JETHRO TULL 

STORMWATCH – 1979  CoolCoolCool

Encore un album qui ne fait pas l’unanimité et qui divise les fans de Jethro Tull ! Stormwatch (1979) est le dernier de ce que d’aucuns appellent la trilogie folk-rock du Tull (avec Songs From The Wood et Heavy Horses). L’âge d’or du groupe est désormais derrière lui, il faudra s’y faire. C’est également le dernier album enregistré par le line-up classique (en fait le dernier pour quatre des six membres), avant que le groupe ne soit remanié en profondeur l’année suivante, groupe qui aura la malchance de perdre son bassiste John Glascock, lequel meurt d’une infection cardiaque peu de temps après la sortie de Stormwatch (il est malgré tout présent sur Flying Dutchman, Orion et Elegy). Ce disque n’a rien d’exceptionnel dans sa première moitié, North Sea Oil, même s’il est efficace, est classique, sans plus.  Orion, Home et Elegy (face B) sont mièvres. Seuls sortent la tête de l’eau l’épique Dark Ages, l’instrumental Warm Sporran, Old Ghosts, la ballade Dun Ringill (pour moi le meilleur titre de l’album), le progressif The Flying Dutchman, ou le rock rythmé qu’est Something’s On The Move. En gros, ça s’écoute. Les temps sont durs pour Jethro Tull et Ian Anderson, qui place Stormwatch sous le thème de l’environnement, du fric et  de l’or noir. Le résultat manque cruellement d’inspiration. Les meilleures choses ont une fin. Stormwatch n’est pas du tout représentatif de la qualité de Jethro Tull, les non-initiés se doivent de le savoir…Avec A, leur prochain album, Ian Anderson et Martin Barre, les seuls rescapés du raz-de-marée qui a emporté quatre des six membres, vont chercher à explorer de nouvelles sonorités. A partir de là, j’ai décroché, préférant garder l’image d’un groupe extraordinaire qui m’a remué. 

1. North Sea Oil
2. Orion
3. Home
4. Dark Ages
5. Warm Sporran
6. Something’s On The Move
7. Old Ghosts
8. Dun Ringill
9. Flying Dutchman
10. Elegy

- Ian Anderson (chant, guitare acoustique, flûte)
- Martin Barre (guitare électrique, mandoline)
- Barriemore Barlow (batterie)
- John Evans (claviers)
- David Palmer (synthés, arrangements orchestre)

12345...12
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE