Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Jethro Tull'

Incroyable album.

Posté : 18 février, 2010 @ 9:52 dans Jethro Tull, rock progressif 70 | Pas de commentaires »

jethrotullminstrelinthegallery.jpg

JETHRO TULL

MINSTREL IN THE GALLERY – 1975  CoolCoolCoolCoolCool

 Jethro Tull sort Minstrel InThe Gallery en 1975. C’est le neuvième album du groupe britannique et très certainement le plus réussi artistiquement parlant. Il fait suite au très inégal  War Child et on retrouve dans cet album tout ce qui a fait le style si caractéristique et le charme de Jethro Tull d’Aqualung. C’est puissant, varié et la guitare sèche se taille la part belle avec de superbes thèmes folk-acoustiques. Par ailleurs, le son s’est également enrichi. Il en résulte un album tout bonnement incroyable et merveilleusement orchestré, agrémenté de longues compositions, de textes acerbes, très personnels et introspectifs de Ian Anderson qui, si mes souvenirs sont bons était alors en période de rupture conjugale. Il n’est pas un élément de ce disque qui nous incite à lâcher prise et à abandonner l’écoute. Au contraire, l’intérêt pour Minstrel In The Gallery va toujours croissant comme ces histoires dont on veut absolument connaître la chute. Jethro Tull, qui s’était alors un peu essoufflé, reprend les choses par le bon bout avec ce disque à l’ambiance intime, disque  qui préfigure le succès que le groupe va encore connaître après 1975 et jusqu’en 1978. Côté titres, le titre éponyme donne le ton avec son entrée folk, puis son passage plus agressif, Cold Wind To Valhalla, plus théâtral et mélodique enchaîne avant un Black Satin Dancer, dont la mélodie est l’une des plus belles jamais écrite par le Ménestrel bondissant et l’exemple parfait du sublime rock progressif estampillé Jethro Tull. Le calme et aéré Requiem n’est pas sans rappeler ce que Jethro Tull nous proposait déjà sur Aqualung (Je pense d’ailleurs que cet album se rapproche beaucoup d’Aqualung) tandis que One White Duck/Nothing At All est d’une grande beauté acoustique, sombre et touchant. Arrive l’ambitieux et très bon Baker Street Muse et ses quasi 17 minutes, dernière chanson épique écrite par le groupe. Minstrel In The Gallery annonce le retour des Tull. Cet album a une âme. Personnellement, je trouve que le groupe n’a jamais sonné aussi dur et je classe sans conteste, Minstrel In The Gallery sur le même pied d’égalité qu’Aqualung. C’est une pierre angulaire du rock progressif dont je ne me lasserai jamais. Na ! 

1. Minstrel In The Gallery
2. Cold Wind To Valhalla
3. Black Satin Dancer
4. Requiem
5. One White Duck
6. Baker St Muse
7. Grace

- Ian Anderson (chant, guitare acoustique et flûte)
- Martin Barre (guitares électriques)
- John Evan (piano, orgue)
- Jeffrey Hammond-hammond (basses)
- Barriemore Barlow (batterie, percussions)

12345...12
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE