Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Janis Joplin'

Un carton!

Posté : 18 février, 2010 @ 7:20 dans Big Brother & The Holding Company, Janis Joplin | Pas de commentaires »

bigbrotherjanisjoplincheapthrills.jpg

BIG BROTHER AND THE HOLDING COMPANY 

CHEAP TRILLS – 1968  CoolCoolCoolCoolCool

Premier album de Big Brother And The Holding Company chez CBS, un grand label et deuxième pour leur compte. L’album éponyme précédent, et au succès limité à la seule baie de San Francisco, bien qu’ayant été publié chez Mainstreet, une petite maison de disques, a permis au groupe de se faire un nom et d’enregistrer ce Cheap Thrills (sensations fortes en anglais) qui fera un carton avec plus d’un million d’exemplaires vendus en un mois et qui couronnera Janis Joplin comme la star féminine de la fin des sixties (son deuxième et dernier disque au sein du groupe). Cheap Thrills figurera à la première place des ventes américaines pendant deux mois, restant classé pendant 66 semaines ! Album très influent de son époque, Cheap Thrills est considéré comme l’album de Janis Joplin avant d’être celui du Big Brother tant elle l’éclabousse de sa voix rocailleuse jamais égalée. La musique est d’une grande énergie et taillée sur mesure pour Pearl (c’était son surnom), la guitare de James Gurley (qui vient de décéder il y a mois d’un mois) n’a jamais été si psychédélique. Qu’y trouve-t-on donc qui puisse faire de cet album une des références en matière de blues psychédélique californien ? Trois reprises, et non des moindres : le classique Summertime de Gershwin (quelle voix rocailleuse, implorante !) où les prestations agressives des guitaristes  Sam Andrews et James Gurley sont au niveau de celle vocale de Janis Joplin, le bouillonnant  Piece Of My Heart d’Erma Franklin (la sœur d’Aretha), Ball And Chain, morceau de Big mama Thornton de près de 10 minutes, avec lequel le groupe et Janis avaient clos le Festival de Monterey. On y trouve aussi le bluesy Turtle Blues, un titre de Janis Joplin qui ouvrait la face B à l’époque (enregistrement studio dans les conditions du live), le suave et envoûtant Combination of The Two (Hendrix quand tu nous tiens…), I Need A Man To Love, Oh Sweet Mary (en duo avec Peter Albin). La pochette, rappelons-le était une création de Robert Crumb qui, pour les profanes, était le père de Fritz The Cat, la BD  symbole de la contre-culture, en vogue fin 60, début 70 (à découvrir, c’est génial !). Cheap Thrills aura été l’album de tous les succès pour Big Brother et surtout pour la blueswoman blanche. Janis Joplin quittera le groupe en 1968 et si, le Big Brother a continué sa carrière, orphelin de son icône, il ne connaîtra plus jamais le succès de Chip Thrills qui doit figurer en très bonne place dans votre collection. 

  1. Combination of the Two (Sam Andrew) – 5:47
  2. I Need a Man to Love (Andrew, Joplin) – 4:54
  3. Summertime (George Gershwin, Ira Gershwin, DuBose Heyward) – 4:00
  4. Piece of My Heart (Bert Berns, Jerry Ragovoy) – 4:15
  5. Turtle Blues (Joplin) – 4:22
  6. Oh, Sweet Mary (Peter Albin, Andrew, David Getz, James Gurley, Joplin) – 4:16
  7. Ball and Chain (Big Mama Thornton) – 9:37

  • Peter Albin – Bass, Guitar
  • Sam Andrew – Bass, Guitar, Arranger, Vocals, Author
  • David Getz – Piano, Drums, Author
  • James Gurley – Bass, Guitar, Engineer
  • John Simon – Piano, Producer
  • 12
     

    thbdwarp |
    CORONER COLLECTION |
    read and heard |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
    | Dreams of Music
    | JAH LOVE