Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Hard Rock'

Dommage !

Posté : 3 juillet, 2011 @ 6:13 dans Blues-rock, Cactus, Hard Rock | Pas de commentaires »

cactusotnsweatyalbumcover.jpg

CACTUS 

OT’N’SWEATY – 1972 CoolCoolCool

 

 

Ot’n’Sweaty (1972) est le quatrième LP de Cactus, le premier sans Rusty Day et Jim McCarty, écartés au profit de Peter French (ex- Leaf Hound et Atomic Rooster) au chant et de Werner Fritzsching à la guitare, tandis que Duane Hitchings fait une pige aux claviers. Première surprise. Deuxième matière à s’étonner, cet album est mi live, mi studio. Rien d’étonnant jusqu’ici, Cactus n’est pas le premier à le faire. L’effarement est de constater la brièveté de ce disque hybride. 36 minutes (2 faces) partagées entre les furieuses prestations scéniques captées à Porto Rico (avril 1972) et des enregistrements studio ne donnent pas l’occasion d’apprécier pleinement l’affaire et c’est terriblement frustrant pour l’auditeur. En tout cas, pour moi. Le temps de s’enflammer au rythme du torride blues-rock des trois titres live (face A constituée de Swim, Bad Mother Boogie et Our Lil Rock ‘n’ Roll Thing), et l’affaire Porto Rico Live est terminée en un peu plus d’un ¼ d’heure. Je dis fâcheux. Dommage, je reste sur ma faim et ce, même si la face studio est excellente de Bad Stuff à Underneath The Arches. Après un tel déferlement en public, le plus rythmé des morceaux paraît bien fade. Fussent-ils excellents comme ceux que l’album propose ici. La musique n’est absolument pas à montrer du doigt sur Ot’n’Sweaty. Elle est variée, énergique, bien lourde, brute de décoffrage. C’est la construction du disque qui laisse à désirer. J’eus aimé ou carrément un live ou uniquement un studio, voire un hybride plus long en terme de live (Why Not A Double LP ?). C’est pour cette immense frustration que ce disque ne figure pas parmi les incontournables de Cactus, à mon sens. Quand on ressort frustré d’une écoute, c’est qu’il manque quelque chose. Et pourtant Dieu sait s’il est bon ! On ne peut tout de même pas tout accepter au nom du rock. Et puis, faites comme bon vous semble, comme c’est le dernier de la bande, je ferme les yeux. C’est mon bon jour (PLO54).

 

  

1.     « Swim » (Appice, Bogert, Day, McCarty) – 4:42 

2.     « Bad Mother Boogie » (Appice, Bogert, French, Fritzchings, Hitchings) – 5:21 

3.     « Our Lil Rock-n-Roll Thing » (Appice, Bogert, French, Fritzchings, Hitchings) – 7:01 

4.     « Bad Stuff » (French, Johnson) – 3:11 

5.     « Bringing Me Down » (Appice, Bogert, French, Fritzchings, Hitchings) – 5:25 

6.     « Bedroom Mazurka » (French, Hitchings) – 4:38 

7.     « Telling You » (French, Hitchings) – 5:09 

8.     « Underneath The Arches » (Connelly, Flanagan, McCarty) – 0:26

 

 
Carmine Appice – Percussion, Drums, Backing Vocals/Tim Bogert – Bass, Backing Vocals/Werner Fritzsching – Guitar/Peter French – Vocals/Duane Hitchings – Organ, Piano, Electric Piano, Keyboards 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

 

 

 

 

1...34567...50
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE