Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Frank Zappa'

Franky le visionnaire.

Posté : 17 février, 2010 @ 2:15 dans Frank Zappa | Pas de commentaires »

frankzappafreakout.jpg 

FRANK ZAPPA & THE MOTHERS OF INVENTION

FREAK OUT – 1966

 

Cool Cool Cool Cool Cool

 

L’album Freak Out qui aurait influencé le mythique Sergent Peppers des Beatles, est sorti en 1966. Ecoutez ce disque satirique et vous vous rendrez vite compte qu’il est toujours aussi subversif. Frank Zappa était un visionnaire et le créateur d’un univers musical hors norme mais tellement riche. Il débarque et pond, comme si rien n’était, un double disque. C’est complexe, plein d’humour, auto-dérisoire, contestataire avec des sons nouveaux et une voix géniale aux notes mexicaines. C’est du Zappa avec des déjantés (The Mothers Of Invention). Une première écoute furtive ne révélera rien et fera fuir l’auditeur mais en insistant, on devient accro. C’est créatif en diable, d’une grande richesse musicale avec des textes subversifs qui se foutent royalement des chansons d’amour à la « mord moi le nœud ». C’est dans Freak Out que l’on se rend compte que Zappa, le provocateur et maître guitariste moustachu, était en avance sur son époque et que son génie nous fait défaut (il a quand même fait plus de 60 albums le coco !). Dans Motherly Love, il lance un appel aux groupies, détourne les pop songs comme dans Wowie Zowie, réagit aux émeutes raciales avec Trouble Every Day (quel solo de guitare, les enfants !), tutoie la musique contemporaine dans Help, I’m A Rock et The Return Of The Son Of Monster Magnet, barbote dans le doo-wop avec Go Cry On Somebody Else’s Shoulder. C’était un avant-gardiste, le Zap et Freak Out est la première pierre d’une œuvre globale et colossale qui lui aura permis d’explorer toute la musique (classique, contemporaine, rock, jazz, pop, engagée, intellectuelle, paillarde…). Mal perçu aux States (normal, Freak Out est une farce ironique sur le rock et l’Amérique) à sa sortie, les européens eux, l’ont tout de suite adopté. Mais de cela, on s’en tape, c’est pour l’anecdote.

     1. Hungry Freaks, Daddy
      2. I Ain’t Got No Heart
      3. Who Are The Brain Police ?
      4. Go Cry On Somebody Else’s Shoulder
      5. Motherly Love
      6. How Could I Be Such A Fool ?
      7. Wowie Zowie
      8. You Didn’t Try To Call Me
      9. Any Way The Wind Blows
      10. I’m Not Satisfied
      11. You’re Probably Wondering Why I’m Here
      12. Trouble Every Day
      13. Help, I’m A Rock
      14. It Can’t Happen Here
      15. The Return Of The Son Of Monster Magnet

   - Ray Collins (chant, harmonica, percussions)
     - Jim Black (batterie, voix)
     - Roy Estrada (basse, voix)
     - Elliot Ingber (guitare rythmique)
     - Frank Zappa (chant, guitare, direction)

 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE