Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Flamin’ Groovies'

Le début de l’ère Loney.

Posté : 23 août, 2010 @ 3:57 dans Flamin' Groovies | Pas de commentaires »

flamingrooviessneakers.jpg

THE FLAMIN’ GROOVIES 

SNEAKERS – 1968  CoolCoolCoolCool

 

 L’histoire des Flamin’ Groovies est indissociable de San Francisco. C’est dans l’Area Bay qu’ils ont fait leur premiers pas (sous le nom de Choising Few), en 1965. Fondé par Cyril Jordan (guitare et chant) et Roy A. Loney (chant), Flamin’ Groovies est un groupe qui a toujours été en avance ou en retard d’une guerre, mais rarement là où ils étaient attendus. C’est la raison vraisemblable pour laquelle il a été vite oublié et pourtant…Révélé pour sa  prédilection pour les Stones, le groupe, de par l’arrivée de Tim Lynch (guitare), de George Alexander (basse) et de Danny Mihm (batterie) installe un style fougueux et amusant, qui lui est propre et qui n’a, sur la scène de Frisco, rien en commun avec les hippies, quoi que… Car, sur le premier album qu’ils sortent en 1968, Sneakers, un mini LP 25 centimètres en fait, le titre The Slide est musicalement très imprégné du son West Coast. Plus proches de la musique de Lovin’ Spoonfull et du Jug Band Music (musique qui consistait à utiliser des instruments traditionnels et des instruments « maison » comme la planche à laver, la cruche, la cuillère, le papier de soie…), les Flamin’ Groovies, avec leur musique hors norme, ont du mal à être signés. C’est donc sur leurs deniers personnels qu’ils sortent 2000 copies de ce Sneakers, seul moyen pour eux de se révéler au grand public. Précurseur du punk rock, Flamin’ Groovies est très respecté de la critique rock de l’époque. Il est vrai que Sneakers est plutôt intéressant avec ses 7 titres au charme indéniable. Façon Jug Band comme sur Love Time et Baby In The Sky, voire My Yada. Quel curieux mélange que cette Jug Band Music et les influences psychédéliques en vogue. Les temps forts s’articulent autour de The Slide et de I’m Drowning, sans ignorer un Golden Clouds au solo de guitare brillant. Si vous n’arrivez pas à vous le procurer, sachez qu’il est repris dans Supersneakers de 1996. A découvrir. 


 

1.     The Slide – 4:00 

2.     I’m Drowning – 2:07 

3.     Babes In The Sky – 1:50 

4.     Love Time – 2:54 

5.     My Yada – 2:13 

6.     Golden Clouds – 2:55 

7.     Prelude In A Flat To Afternoon Of A Pud – 1:24 


George Alexander : basse et chant/Cyril Jordan, Tim Lynch : guitare et chant/ Danny Mihn : batterie/ Roy Loney : percussions, guitare et chant principal  

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr

 

12345...9
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE