Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Crosby & Nash'

Le plus abouti du duo.

Posté : 24 août, 2010 @ 5:04 dans Crosby & Nash | Pas de commentaires »

grahamnashdavidcrosby.jpg

CROSBY & NASH 

GRAHAM NASH DAVID CROSBY – 1972  CoolCoolCoolCoolCool

 

 Premier disque qui réunit les complices Graham Nash et David Crosby, il fait suite à un split au sein du quatuor CSNY, split que les quatre membres mettent à profit en se plongeant dans des projets personnels. Du côté des deux artistes qui nous intéressent, Crosby sort un magnifique If I Could Only Remember My Name, tandis que Nash donne le jour au non moins magnifique Songs For Beginners, avant que le duo ne s’envole pour l’Europe et une tournée ensemble (1971). Au sortir de celle-ci, le duo y va d’un LP, sobrement intitulé Graham Nash David Crosby. Nous sommes en 1972 et leur collaboration n’est pas prête de s’achever puisqu’ils sont toujours dans le coup et ensemble. Leur investissement sur ce projet à deux aboutit à un album qui alterne d’excellents morceaux apportés par l’un et par l’autre. Graham et David bénéficient de l’apport d’un line-up constitué de musiciens de studio chevronnés comme Craig Doerge (claviers), Danny Kortchmar (guitare), Leland Sklar (basse) et de Russell Kunkel (batterie). Sur un plan musical, il s’inscrit donc dans la continuité de leurs opus personnels. Les deux artistes sont alors à leur point culminant artistique. Nash contribue en apportant comme dot l’efficace Southbound Train (le duo est accompagné par des membres du Dead), l’agréable Stranger’s Room, Girl To Be On My Mind, le sympathique Frozen Smiles et le single qui a auréolé l’album par sa présence dans les charts (Immigration Man). Le registre est pop et chargé d’émotion. Crosby, plus introspectif, plus cérébral, fournit 5 des onze titres de ce disque. Parmi ceux-ci, The Wall Song et Page 43, les plus représentatifs, ainsi que l’intriguant Where Will I Be, Whole Cloth et Games. Par ailleurs, les harmonies vocales qui constituent leur marque de fabrique, atteignent ici des sommets. Chaque piste est forte et contribue à faire de ce premier album la plus accomplie de leurs différentes coopérations. Gros succès commercial, c’est un grand moment de très bonne musique des années 70.

 

 1.     Southbound Train (Nash) – 3:54 

2.     Whole Cloth (Crosby) – 4:35 

3.     Blacknotes (Nash) – 0:58 

4.     Stranger’s Room (Nash) – 2:28 

5.     Where Will I Be? (Crosby) – 3:23 

6.     Page 43 (Crosby) – 2:56 

7.     Frozen Smiles (Nash) – 2:17 

8.     Games (Crosby) – 2:59 

9.     Girl to Be on My Mind (Nash) – 3:27 

10.   The Wall Song (Crosby) – 4:37 

11.   Immigration Man (Nash) – 3:02 

 

David Crosby : chant, guitare/Graham Nash : chant, piano, orgue, harmonica/Jerry Garcia : guitare (1, 10)/Chris Ethridge : basse/Johnny Barbata : batterie (1, 11)/Danny Kortchmar : guitare (2, 4, 6-9)/Craig Doerge : piano électrique (2), orgue (4), piano (5-9)/Leland Sklar : basse (2, 4-9)/Russ Kunkel : batterie (2, 4, 6-9)/David Duke, Arthur Maebe, George Price : cor (4)/Dana Africa : flûte (5)/Phil Lesh : basse (10)/Bill Kreutzmann : batterie (10)/Dave Mason : guitare (11)/Greg Reeves : basse (11) 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

 

123
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE