Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Country Joe & The Fish'

Etait-ce bien utile?

Posté : 26 juin, 2010 @ 3:06 dans Country Joe & The Fish | Pas de commentaires »

countryjoeandthefishreunion.jpg

COUNTRY JOE & THE FISH 

REUNION – 1977 CoolCool

 

 Au départ l’idée de reformer Country Joe & The Fish pouvait paraître intéressante. Mais, sept ans après que le groupe ait déposé les armes, et alors que l’unique motivation du projet, émanant de la maison de disques, est dictée par de sombres intérêts commerciaux, l’idée ne convainc pas Barry Melton. En effet, si Country Joe arpente encore les studios et les scènes pour une carrière en solo plus ou moins marquante, The Fish, l’autre membre fondateur et indissociable partenaire, est rangé des voitures. Un film sur la fin de carrière pitoyable de Duke Ellington achève de le persuader qu’il y a mieux à faire que de se perdre dans la musique et ses excès. Melton se lance donc dans des études de droit et son emploi du temps ne lui permet plus ce genre d’incartade. Il aurait pu se laisser séduire par les dollars mais préfère décliner l’idée d’une reformation, ne refusant pas pour autant celle d’une réunion. Celle-ci donne lieu à l’album du même nom en 1977. J’avais été confronté à cet album par le biais d’un pote, fan du groupe. Il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable. J’ai pu le réécouter récemment et il s’avère que c’est le même genre de cadeau empoisonné qu’ont pu offrir des groupes qui se sont reformé dans le même but. Il manque d’âme. Le ressort est cassé. Bref, c’est un album qui se limite à deux bons titres de Melton, Love Is A Mystery et No One Can teach You How To Live, un bon Thunderbird de McDonald ainsi qu’un intéressant Not So Sweet Martha Lorrain agréablement revisité. Voilà ce qu’il en est de leur sixième album qui n’est pas resté gravé dans les annales. Les collectionneurs apprécieront. 

 

1      Come To The Reunion (Hirsch) 

2      Time Flies By (McDonald) 

3      Stateline, Nevada (Melton) 

4      Love Is A Mystery (Melton) 

5      Dirty Claus Rag (McDonald / McDonald / Charters / Marsh) 

6      Not So Sweet Martha Lorraine (II) (McDonald) 

7      Thunderbird (McDonald) 

8      Gibson’s Song (Bennet Cohen) 

9      No One Can Teach You How To Live (Melton) 

10    Insufficient Funds (Barthol / Marsh) 

11    Dreams (Cohen / Richardson) 

 

  • Country Joe McDonald – acoustic guitar, harmonica (on Insufficient Funds), trombone (on Stateline, Nevada), vocals 

  • Barry Melton – electric guitar, acoustic guitar, mandolin, dobro, synthesizer (on No One Can Teach You To Live), vocals 

  • David Bennett Cohen – electric guitar, acoustic guitar, keyboards 

  • Bruce Barthol – bass, vocals (on Insufficient Funds) 

  • Gary ‘Chicken’ Hirsh – drums, percussion, sandblocks (on Dirty Claus Rag) 

  • John Otis – congas 

  • Sam Charters – jug (on Dirty Claus Rag) 

  • Jim Price – horns 

  • Bobby Keyes – horns 

  • Trevor Lawrence – horns 

  • Steve Madaio – horns 

        Contact : jean-claude.reichert@orange.fr  

123456
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE