Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Buffalo Springfield'

Un buffle qui s’essouffle.

Posté : 19 mars, 2010 @ 11:40 dans Buffalo Springfield, Neil Young, Stephen Stills | Pas de commentaires »

buffalospringfieldagain.jpg

BUFFALO SPRINGFIELD 

AGAIN – 1967 CoolCoolCool

Again (1967) a été un bon album, sans toutefois atteindre le niveau de l’album éponyme, premier ouvrage de Buffalo Springfield. Avec un parfum qui fleure bon les années 60. Si, sur un plan musical et vocal, c’est toujours aussi intéressant, le charme opère moins, Buffalo s’engageant sur un terrain plus complexe et plus ambitieux. Il met son folk si simple, si cool et si merveilleux en marge pour explorer les horizons rock, folk, bluegrass, jazz, voire soul. Le rendu de certains titres n’est  pas à la hauteur des ambitions de départ. A trop vouloir se diversifier et se compliquer la tâche, le groupe en arrive à aller trop loin, chacun semblant se satisfaire des titres de sa propre composition. Il manque donc cette union, ce liant, cette cohésion, ce charme que l’on retrouvait sur l’album précédent. Again manque de percussion, ne convainc pas grand monde. Le groupe, qui progresse dans ses compos et ses arrangements, paraît pourtant stagner, sans pour autant qu’on puisse considérer Again comme un mauvais album. C’est quand même leur plus grand succès et mon avis ne changera rien à sa qualité. Furay, Stills et Young se partagent l’écriture de ce disque qui recèle quelques pépites. J’en veux pour preuve le rock Mr Soul, le Broken Arrow de plus de 6 minutes, Expecting To Fly de Young, Sad Memory, A Child’s Claim To Fame et le soul Good Time Boy de Richie Furay, Bluebird et Rock & Roll Woman (co-écrit avec David Crosby qui venait de se faire lourder des Byrds), deux supers folk rock (qui auraient du faire un carton), le jazz-flavored Everydays et Hung Upside Down (moins connu), tous de Stills. Il est intéressant de relever que sur le titre Good Time Boy de Furay, Dewey Martin (qui nous a quittés le 31 janvier dernier, Bruce Palmer en 2004), le batteur contribue au chant avec talent. Pourquoi une voix aussi riche et forte n’a-t-elle pas été exploitée plus souvent ? Buffalo Springfield a vraiment manqué d’ambition.  A noter aussi qu’un certain Jim Messina opère sur ce disque en qualité d’ingénieur. Neil Young semble déjà avoir fait son choix, quant à la suite à donner à cette collaboration avec Buffalo et principalement avec Stephen Stills.

 

 1.     Mr Soul – 2:35 (N. Young) 

2.     A Child’s Claim to Fame – 2:09 (R. Furay) 

3.     Everydays – 2:38 (S. Stills) 

4.     Expecting to Fly – 3:39 (N. Young) 

5.     Bluebird – 4:28 (S. Stills) 

6.     Hung Upside Down – 3:24 (S. Stills) 

7.     Sad Memory – 3:00 (R. Furay) 

8.     Good Time Boy – 2:11 (R. Furay) 

9.     Rock & Roll Woman – 2:44 (S. Stills) 

10.   Broken Arrow -6:13 (N. Young)

 

  

Neil Young (Voix et Guitare) 

Steven Stills (Voix et Guitare) 

Richie Furay (Voix et Guitare) 

Dewey Martin (Voix et Batterie) 

Bruce Palmer (Basse) 

Jack Nitzsche (Piano) 

Don Randi (Piano) 

Bruce Botnick (Banjo) 

James Burton (Dobro) 

Jim Fielder (Basse) 

Bobby West (Basse) 

Charlie Chin (Banjo). 

 

Contact: jean-claude.reichert@orange.fr 

123
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE