Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour la catégorie 'Allman Brothers Band'

Le meilleur line-up du groupe.

Posté : 8 avril, 2010 @ 7:45 dans Allman Brothers Band | Pas de commentaires »

allmanbrothersbandallmanbrothers.jpg

ALLMAN BROTHERS BAND 

ALLMAN BROTHERS BAND – 1969  CoolCoolCoolCool

 

 Groupe américain originaire de Macon en Géorgie, la formation des frères Duane et Gregg Allman compte parmi les pointures du rock sudiste. De bar en bar, les Allman, Betts, Oakley, Trucks et Jay Jay Johanson vont rendre populaires les mélodies et le son de ce genre musical. Le Sud des Etats-Unis est le territoire où ils vont sévir. Avec leurs cheveux longs, leurs baccantes tombantes et leurs tenues cuir et clous, ces hippies sudistes séduisent le milieu des bikers et des Hell’s Angels. Sa popularité se faisant croissante, un premier album paraît. Eponyme dans un ton essentiellement blues-rock, apprécié par la presse, mais ignoré par le public. Dreams, et Whipping Post (titre figurant dans la liste des morceaux ayant marqué le rock) posent les jalons de ce que va être ce groupe et deviennent incontournables dans les concerts du groupe. L’album, sorti en 1969, recèle une excellente musique. Il est réédité en 1972 (Beginnings) sous forme de double (album éponyme + Idlewild South). Ce LP s’ouvre par un instrumental, Don’t Want You No More de Spencer Davis, une sorte de locomotive qui tracte dans son sillage, avec force, talent et complémentarité (quel line-up que celui-ci) 6 autres wagons-titres solides, accrocheurs, et ce, jusqu’au terme et au sublime Whipping Post. Aucune faille, entretemps. Le train Allman Brothers est sur les rails de la gloire. C’est une révélation. S’il est un reproche que l’on peut faire valoir à propos de cet album, c’est sa longueur. Il est beaucoup trop court pour la beauté de son blues rock et le plaisir, l’émotion qu’il suscite ! Duane Allman, le génial guitariste et légende du rock, est omniprésent. Berry Oakley affiche des grosses qualités à la basse. Les deux potes mourront jeunes et dans les mêmes circonstances, au même endroit, à un an d’intervalle. Il est des légendes qui ne s’inventent pas. Pour moi, cet album est un inévitable classique du rock à posséder. Pourquoi un tel monument du rock est-il passé entre les gouttes du succès ? Difficile à expliquer, si ce n’est le peu d’engouement et de popularité qu’avait, au moment de sa sortie, le blues rock. 

 

1.     Don’t Want You No More (Davis, Hardin) — 2:26 

2.     It’s Not My Cross to Bear (Allman) — 5:03 

3.     Black Hearted Woman (Allman) — 5:10 

4.     Trouble No More (Waters) — 3:47 

5.     Every Hungry Woman (Allman) — 4:16 

6.     Dreams (Allman) — 7:20 

7.     Whipping Post (Allman) — 5:16 

 

  • Duane Allman: slide guitar et lead guitar 

  • Gregg Allman: chant, orgue 

  • Dickey Betts: lead guitar, 

  • Berry Oakley: basse, choeur 

  • Butch Trucks: batterie 

  • Jai Johanny « Jaimoe » Johanson: percussions, congas 

 

       Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

12345...7
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE