Miouzik 60 et 70

POUSSEZ PAS Y EN AURA POUR TOUT LE MONDE!!!

Archive pour juillet, 2010

Des débuts prometteurs.

Posté : 21 juillet, 2010 @ 4:58 dans Steely Dan | Pas de commentaires »

steelydancantbuyathrill.jpg

STEELY DAN  CAN’T BUY A THRILL – 1972 CoolCoolCoolCool

Gros carton que ce premier LP de Steely Dan enregistré à Los Angeles, publié en 1972 et qui illustre parfaitement le talent de ses deux fondateurs, Donald Fagen et Walter Becker. Toutefois, j’émettrais une réserve par rapport aux lauriers qu’on lui tresse, compte tenu de son inégalité et de son inaptitude à capter l’intérêt, par instants. Les premiers instants promettent l’entrée dans un album effectivement digne du haut du panier et l’efficace Do It Again (avec son solo de sitar signé Dias) en est le symbole. Dirty Work est dans le même esprit et derrière, les Kings, Midnight Cruiser et Only A Fool Would Say That se révèlent un cran, voire deux en dessous. Steely Dan revisite le haut niveau avec Reelin In The Years et le titre qui le suit, Fire In The Hole et puis, rechute. Brooklyn, Change Of The Guard et Turn That Heartbeat Over Again font baisser la qualité de l’album. Ces titres puent le remplissage pour boucler à la hâte l’album. Donc, de là à se pâmer sur Can’t Buy A Thrill, je dis non. Pour un album d’entame de carrière, c’est un très bon travail, mais pas du niveau exceptionnel tel qu’annoncé. Par ailleurs, il me semble bien qu’un chanteur comme Palmer n’avait pas grand-chose à faire avec ce groupe, sans quoi pourquoi ne l’aurait-on pas conservé après cet enregistrement ? Leur effort est tout à fait louable et prometteur, le génie de Fagen et Becker indéniable, mais les pistes sont parfois faibles et l’ensemble manque d’homogénéité, ce qui ne permet pas, comme j’ai pu le lire, d’en faire un 5 étoiles ou de le mettre en concurrence avec Aja notamment. Pour aborder Steely Dan par le bon bout, il y a mieux. 

Side one  1.     « Do It Again » – 5:56 2.     « Dirty Work » – 3:08 

3.     « Kings » – 3:45 4.     « Midnight Cruiser » – 4:08 

5.     « Only a Fool Would Say That » – 2:57 Side two 

6.     « Reelin’ in the Years » – 4:37 7.     « Fire in the Hole » – 3:28 

8.     « Brooklyn (Owes the Charmer Under Me) » – 4:21 9.     « Change of the Guard » – 3:39 

10.   « Turn That Heartbeat Over Again » – 4:58 Donald Fagenpiano, electric piano, plastic organ, vocals/Walter Beckerelectric bass, vocals/Jeff « Skunk » Baxterguitar, pedal steel guitar/Denny Dias – guitar, electric sitar/Elliott Randall – guitar/Jerome Richardsontenor saxophone/Snooky Youngflugelhorn/Jim Hodderdrums, percussion, vocals (lead vocal on « Midnight Cruiser »)/Victor Feldman – percussion/David Palmer – vocals (lead vocals on « Brooklyn » and « Dirty Work »)/Venetta Fields – background vocals on « Brooklyn » and « Kings »/Clydie King – background vocals on « Brooklyn » and « Kings »/Sherlie Matthews – background vocals on « Brooklyn » and « Kings » 

Contact : jean-claude.reichert@orange.fr 

12
 

thbdwarp |
CORONER COLLECTION |
read and heard |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les humains entre eux
| Dreams of Music
| JAH LOVE